La dernière sorcière

978-2-36266-564-6

Nouveau

224 pages • 14,8 x 21 cm • Broché avec rabats
 

Catherine Cuenca



1620. Michée Chauderon quitte sa Savoie natale pour Genève où elle est embauchée comme domestique. Sa connaissance des plantes médicinales lui vaut rapidement une réputation de guérisseuse et l’aide à s’intégrer dans une ville où être étrangère, catholique et célibataire fait d'elle une suspecte. Alors que sa notoriété est bien établie, Michée assiste à l'exécution d'une femme condamnée pour sorcellerie. Vivement impressionnée, elle redoute que son savoir ne la mette en danger et quitte la ville. Quelques années plus tard, de retour à Genève, le soupçon de sorcellerie la rattrape. 



Le mot de l'autrice :

« C'est un ami qui m'a fait découvrir Michée Chauderon, une victime méconnue de la chasse aux "sorcières" qui sévit en Europe durant deux siècles. Je me suis très vite attachée à cette femme dont le parcours est emblématique de celui des condamnées à mort pour sorcellerie. Comme toutes les autres, Michée n'a jamais pactisé avec le diable. Aux yeux de ses juges, son seul véritable crime est d'avoir transgressé les règles d'une société profondément misogyne. C'est pour lui rendre hommage et justice que j'ai décidé de raconter son histoire à mon tour. »

Plus de détails

16,50 €

En savoir plus

« Coupable, au fond, de ne pas être assez conforme aux normes de son époque, Michée Chauderon incarne une figure intemporelle. » – Lecture Jeune 

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

La dernière sorcière

La dernière sorcière

224 pages • 14,8 x 21 cm • Broché avec rabats
 

Catherine Cuenca



1620. Michée Chauderon quitte sa Savoie natale pour Genève où elle est embauchée comme domestique. Sa connaissance des plantes médicinales lui vaut rapidement une réputation de guérisseuse et l’aide à s’intégrer dans une ville où être étrangère, catholique et célibataire fait d'elle une suspecte. Alors que sa notoriété est bien établie, Michée assiste à l'exécution d'une femme condamnée pour sorcellerie. Vivement impressionnée, elle redoute que son savoir ne la mette en danger et quitte la ville. Quelques années plus tard, de retour à Genève, le soupçon de sorcellerie la rattrape. 



Le mot de l'autrice :

« C'est un ami qui m'a fait découvrir Michée Chauderon, une victime méconnue de la chasse aux "sorcières" qui sévit en Europe durant deux siècles. Je me suis très vite attachée à cette femme dont le parcours est emblématique de celui des condamnées à mort pour sorcellerie. Comme toutes les autres, Michée n'a jamais pactisé avec le diable. Aux yeux de ses juges, son seul véritable crime est d'avoir transgressé les règles d'une société profondément misogyne. C'est pour lui rendre hommage et justice que j'ai décidé de raconter son histoire à mon tour. »

Donnez votre avis

16 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...