Têtes hautes

978-2-36266-538-7

Nouveau

352 pages • 14,8 x 21 cm
 

Cathy Ytak 



1924, Paris-Douarnenez.

Alors que la « libération des moeurs » secoue la famille bourgeoise et parisienne de Carol et Suzanne, dans les sardineries de Douarnenez, c’est la grève qui occupe les ouvrières. Yarig, jeune penn sardin, s’y engage corps et âme, découvrant la force de l’action collective ; quant à sa soeur Angèle, elle monte à Paris pour travailler comme bonne dans la famille de Carol et Suzanne. Les quatre soeurs aux tempéraments et aux rêves si différents vont se croiser au cours de cette année folle.



Le mot de l'autrice :

« En écrivant ce roman, j’ai beaucoup pensé à ma grand-mère maternelle qui avait vingt ans en 1924. La Première Guerre mondiale s’était achevée six ans plus tôt et, à Paris, ces “Années folles“ permettaient d’entrevoir l’émancipation des femmes. Je me suis aussi intéressée à ce qui se passait loin de la capitale, en Bretagne, dans le Finistère. À ces ouvrières sardinières qui, n’acceptant plus la misère, s’apprêtaient à mener l’une des plus belles grèves conduites par des femmes. 

Toutes relevaient la tête. Et que ce soit dans la lutte ou dans la fête, à Douarnenez ou dans les chambres de bonnes parisiennes, elles écrivaient une histoire que j’avais à coeur de partager, presque un siècle plus tard. »

Plus de détails

17,00 €

En savoir plus

"On ferme le livre soufflé par le souffle de l'histoire qui vient d'être racontée. Celle de la fameuse grève des sardinières, à Douarnenez, durant l'hiver 1924-1925. Le livre prend alors toute sa dimension, récit social, clairement engagé, et passionnante fiction aux ressorts puissamment romanesques. Cathy Ytak n'idéalise pas ses personnages, montre leurs faiblesses et leurs contradictions, mais elle fait le portrait, dans cette France des Années folles, de quatre jeunes filles qui tentent, tant bien que mal, chacune à sa manière, de relever la tête."

Télérama

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Têtes hautes

Têtes hautes

352 pages • 14,8 x 21 cm
 

Cathy Ytak 



1924, Paris-Douarnenez.

Alors que la « libération des moeurs » secoue la famille bourgeoise et parisienne de Carol et Suzanne, dans les sardineries de Douarnenez, c’est la grève qui occupe les ouvrières. Yarig, jeune penn sardin, s’y engage corps et âme, découvrant la force de l’action collective ; quant à sa soeur Angèle, elle monte à Paris pour travailler comme bonne dans la famille de Carol et Suzanne. Les quatre soeurs aux tempéraments et aux rêves si différents vont se croiser au cours de cette année folle.



Le mot de l'autrice :

« En écrivant ce roman, j’ai beaucoup pensé à ma grand-mère maternelle qui avait vingt ans en 1924. La Première Guerre mondiale s’était achevée six ans plus tôt et, à Paris, ces “Années folles“ permettaient d’entrevoir l’émancipation des femmes. Je me suis aussi intéressée à ce qui se passait loin de la capitale, en Bretagne, dans le Finistère. À ces ouvrières sardinières qui, n’acceptant plus la misère, s’apprêtaient à mener l’une des plus belles grèves conduites par des femmes. 

Toutes relevaient la tête. Et que ce soit dans la lutte ou dans la fête, à Douarnenez ou dans les chambres de bonnes parisiennes, elles écrivaient une histoire que j’avais à coeur de partager, presque un siècle plus tard. »

Donnez votre avis

14 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...