D'un trait de fusain Agrandir l'image

D'un trait de fusain

9782362661976

Nouveau

256 pages • 14,8 x 21 cm
Illustration de couverture réalisée par Julia Wauters.


Cathy Ytak

  

1992. Mary, Monelle, Julien et Sami sont lycéens dans une école d’art. En cours de dessin, leur modèle préféré s’appelle Joos. Il est jeune, libre et beau. À l’âge des premières expériences amoureuses, l’épidémie de sida s’immisce brutalement dans leurs vies. La plupart des adultes se taisent et semblent ignorer la tragédie. Mary décide de briser le silence, d’affronter le regard de ses parents, de la société, et de s’engager.

 

Sélection Prix T’aimes lire 2019

Sélection Noire du Prix Tatoulu 2019

Plus de détails

16,00 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Conseillé par :

Michael Mathieu, libraire à la Librairie de Paris

« En moins de 300 pages, Cathy Ytak te parle d'amitié, de sexualité et surtout de persévérance et d'AMOUR. Cathy Ytak est honnête, parfois brutale, et je me suis surpris à relire des passages entiers avec les larmes aux yeux, parce que c'était bon d'avoir de la représentation, de la visibilité, et de pouvoir me dire qu'un jour peut-être, je pourrais conseiller ce livre à un.e ado en quête identitaire qui veut juste se reconnaître quelque part. »

 

Dans la presse :

Naturisme Magazine, septembre 2017

« Cette fiction parle de la vie, de l’amour, de l’amitié, de sexualité et de militantisme, et aussi de naturisme. Des mots simples, du rythme soutenu, des phrases et des situations qui ne peuvent nous laisser insensibles. »

 

Télérama, novembre 2017 

« Cathy Ytak dit la confusion des sentiments qui s’empare du petit groupe, le désarroi et la colère, l’espoir et la terreur devant la mort soudain si proche, la rage de vivre aussi, les fous rires et les sanglots. C’est peu dire que ce roman, qui fait évidemment penser au film de Robin Campillo, est réussi. Il est porté par la grâce d’une plume hautement sensible, à la recher­che, toujours, de la lumière. »

 

Lecture Jeune, décembre 2017

« L'intensité de la jeunesse irrigue ce roman fort où amitiés, amours et sexualités brûlent et se découvrent, et où l'horreur du SIDA fait grandir - et mourir - beaucoup trop vite. »

 

Page, décembre 2017

« Jamais larmoyant ou moralisateur, D'un trait de fusain raconte une histoire, dure, tragique mais aussi pleine de vie et d'amour. C'est une magnifique réussite. » 

 

20 minutes, décembre 2017

« Le militantisme, chez Cathy Ytak, n’est jamais loin. Une idée lui est plus que tout insupportable : « Est-ce que l’on se serait battu pour rien ? » Croyez-nous, ce beau roman est un puissant antidote. »

 

 

NVL, mars 2018

Coup de cœur : « Sensibles ou non, les ados peuvent (et doivent !) lire cette œuvre forte. »

 

 

Ouest-France - Blog J'active, janvier 2018

« Bouleversant et à fleur de peau. »

 

La mare aux mots

« Il y a des romans qui vous prennent réellement aux tripes. Et ceux-là, après les avoir lus, vous n’êtes finalement plus tout à fait le·la même. C’est exactement ce qui se passe à la lecture de celui-ci. »

 

Interview de Cathy Ytak sur le site de La mare aux mots

« D’autre part, depuis quelques années, j’écris sur le corps adolescent, sur la sexualité. Il y a beaucoup à dire, à écrire. C’est un enjeu majeur, un sujet qui concerne tous les ados. L’époque actuelle, en France, est assez paradoxale. Entre liberté d’aimer et retour au puritanisme… Peut-être parce que j’ai milité dès mon adolescence, je suis sensible à ça, et je suis persuadée, comme le dit si bien le Canard Enchaîné, que "la liberté ne s’use que quand on ne s’en sert pas". »

 

Webzine La mare aux mots, décembre 2017

« Un excellent roman à mettre entre toutes les mains. »

 

Bookwitty, sélection 2018 de "13 romans pour ados exigeants"

« Dans ce beau roman qui n’est pas sans rappeler le film 120 Battements par minute, Cathy Ytak ne mâche pas ses mots et offre un récit puissant et lumineux. Saluons au passage le travail remarquable des éditions Talents hauts, qui, à travers leur collection Les Héroïques, mettent en lumière des histoires singulières pour éveiller les consciences de nos ados. »

 

Sur les blogs et sur Booktube :

Mx Cordélia

« Je ne surprendrai personne en disant que j'ai adoré ce livre et que je me suis beaucoup reconnue dans l'héroïne. »

 

Bob et Jean-Michel

« Un roman qui secoue, qui rappelle aussi l’importance des rapports protégés, que la maladie est toujours bien présente, même si on a l’impression qu’on en parle plus, qu’il faut continuer à se battre, à s’engager, à s’aimer, à vivre. »

 

Books et Boom

« Qu'est-ce que c’est la mort quand on a encore rien vécu? Énorme coup de cœur et coup au cœur pour cet ouvrage. »

 

Culture et Débats

« En refusant toute stigmatisation et sans tomber dans les pièges des thèmes trop viscéraux, trop exhibitionnistes, trop rageurs, trop vengeurs, Cathy Ytak a construit un roman à la fois drôle, émouvant et subtil, miroir de chaque vie. »

 

La licorne et ses bouquins

« La douleur et la colère sont là, au centre. Dévastatrices, mais qui donnent aussi l’énergie pour avancer, lutter, militer. Pour que les choses changent. »

 

Fille d'album

« Parce que ça parle d’homosexualité, sans la réduire à l’homophobie et au sida, parce que ce roman est superbe et que j’ai envie de le faire lire ! »

 

Sophie lit

« D’un trait de fusain, c’est un roman qui rappelle l’importance des rapports protégés, mais qui permet aussi à ses lecteurs de découvrir tout un pan de l’histoire liée au VIH, tout ce par quoi ont dû passer les militants. »

 

D'une berge à l'autre

« Pas de pathos ni de jugement mais une empathie débordante et contagieuse qui met du baume au cœur en dépit de la douleur et de l’injustice qui laboure les tripes. Un bijou de sensibilité. »

 

Les lectures de Noukette

« D’un trait de fusain est un roman magistral… Je suis tombée en amour pour tous les personnages tant ils sont beaux, lumineux et justes. Ils ont les fêlures et la force de leur âge. Ils ont le courage des innocents. Chacun d’entre eux, à sa façon, va changer au contact des autres. »

 

Les ourses à plumes

« Pourquoi on aime : Une histoire d’amitié, d’amour, qui parvient à parler du sida, avec la rage de vivre. »

 

Ricochet

« Avec la franchise mâtinée de douceur qui est la sienne, Cathy Ytak aborde ainsi dans ce nouveau roman des thématiques adolescentes que sont l’amitié, l’amour évidemment et les relations familiales, mais également des thèmes encore peu traités en littérature jeunesse comme la première fois ou le plaisir féminin. »

 

Encres vagabondes

« Dans cette rage de vivre, cette incandescence des personnages féminins, cette émotion, cette distance bienveillante et ce refus de l’inacceptable composant ce tableau, on retrouve la rage, la force des convictions qu’en toute subtilité, avec sensibilité et humanité, Cathy Ytak distille de livre en livre avec talent. »

 

Médiathèque Lodève

« D'un trait de fusain, c'est pour certains d'entre nous notre propre adolescence en filigrane. C'est une histoire qui nous embarque littéralement, qui nous happe. Ce sont les joies, les drames, les combats, les indignations, les ruptures... Ce sont les fêlures et les faiblesses de la jeunesse, mais c'est surtout ses espérances et sa rage de vivre ! »

 

Les mots de la fin

« Des personnages infiniment touchants et vrais, une écriture délicate cadencée et pleine de vie, une approche sensible et intelligible de cette maladie qui reste encore aujourd’hui taboue car mal connue. Un roman fort à lire et à partager. »

 

Mademoiselle Bouquine

« L'auteure, qui mobilise bien sûr son expérience personnelle au sein de l'association Act Up pour parvenir à conférer toute sa justesse à son récit, réussit à ne jamais tomber dans des caricatures. »

 

Les lectures de Marinette

« Des personnages attachants et terriblement humains. Une histoire joyeuse et triste. Il y a tellement d'amour là-dedans, tellement de sentiments. Et, des prises de conscience. »

 

Méli-mélo de livres

« Ce roman est plus qu'un roman : c'est un témoignage, un témoignage de tolérance et de reconnaissance du droit de chacun d'aimer qui il veut. »

 

L'oiseau lit

« Il n’est pas seulement question du combat contre la maladie, même s’il reste central. Autour de lui gravitent d’autres batailles tout aussi importantes : l’acceptation de son propre corps, la découverte du désir, la lutte contre les préjugés et l’étroitesse d’esprit, la construction d’un chemin d’avenir personnel… Et toujours, malgré la peur, ces envies d’espoir, ces sourires qui étreignent la vie, l’accueillent et la remplissent. »

 

La malle aux histoires

« Une si belle écriture, pleine d’émotions tout en gardant une distance bienveillante vis-à-vis des personnages. »

 

Arcanes Ouvertes

« Il y aura des pertes, des déchirures, mais aussi du soutien. Des rires inappropriés, et ceux qui tombent le bon moment venu. Des colères et des coups de gueules. De l’amitié. De l’amour. Tout cela pourrait être un drame : c’est la vie toute entière. Accrochez-vous, c’est une pépite. »

 

3 étoiles

« De l'absolue nécessité de cette littérature. »

 

Folavril

« Un roman fougueux et percutant, qui m’a noué la gorge et fait battre le coeur. J’ai aimé cette héroïne qui se lance dans le militantisme – une lutte contre les préjugés d’une époque – avec la rage et l’envie d’en découdre avec la maladie qui s’est attaquée à ses amis, s’immiscant sans ménagement dans leur amitié. »

 

Tale me more

« À placer sans hésiter dans les mains de la nouvelle génération. »

 

Ang'in

« Un coup de poing, et une évidence. »

Bookwitty

« Dans ce beau roman qui n’est pas sans rappeler le film 120 Battements par minute, Cathy Ytak ne mâche pas ses mots et offre un récit puissant et lumineux. »

Homogene72

« D’un trait de fusain prend la forme d’un récit initiatique, des premiers émois amoureux à l’engagement militant, et fait aussi œuvre de prévention à destination des plus jeunes. »

La voleuse de rêves

« C’est un livre vraiment sympathique où les sujets abordés sont vraiment intéressants et importants. »

ActuSF

« Les personnages sont attachants, différents, et tous bien construits et les émotions sont très bien retranscrites. »

Anaismillefeuilles

« Un livre qui aborde le problème du sida dans les années 90 et le combat des personnes atteinte de cette maladie. »

Les lectures de Sophie

« La plume de Cathy Ytak est à la fois forte, brute, et très poétique. Elle n’esquive pas les réalités, aussi difficiles soient-elles. »

HashtagCéline

« Pour ceux qui n’ont pas peur de pleurer et de voir la réalité en face. »

Le carnet et les instants

« Un roman très fort et qui secoue. »

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

D'un trait de fusain

D'un trait de fusain

256 pages • 14,8 x 21 cm
Illustration de couverture réalisée par Julia Wauters.


Cathy Ytak

  

1992. Mary, Monelle, Julien et Sami sont lycéens dans une école d’art. En cours de dessin, leur modèle préféré s’appelle Joos. Il est jeune, libre et beau. À l’âge des premières expériences amoureuses, l’épidémie de sida s’immisce brutalement dans leurs vies. La plupart des adultes se taisent et semblent ignorer la tragédie. Mary décide de briser le silence, d’affronter le regard de ses parents, de la société, et de s’engager.

 

Sélection Prix T’aimes lire 2019

Sélection Noire du Prix Tatoulu 2019

Donnez votre avis

7 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...