L'atelier de Marie-Claire Agrandir l'image

Les naufragés de la Méduse

978-2-36266-351-2

Nouveau

256 pages • 11 x 17,5 xm 

Charlotte-Adélaïde Dard

En 1815, Charlotte-Adélaïde Picard embarque, en compagnie de toute sa famille, à bord du bateau La Méduse en direction du Sénégal où son père a été nommé administrateur. Lorsque la frégate fait naufrage au large des côtes mauritaniennes, le Gouverneur réquisitionne les canots de sauvetage pour sa famille et son entourage. Il abandonne les autres passagers dans des chaloupes surchargées ou sur un radeau de fortune sur lequel, comme l'a peint Géricault, les malheureux en viennent à s'entredévorer pour survivre.
La famille Picard parvient à rallier Saint-Louis, où elle est prise en charge par le Gouverneur anglais. Charlotte trouve refuge sur l'île de Safal où elle essaie de cultiver la terre pour entretenir la famille. 

Charlotte-Adélaïde Dard (1798–1862) rescapée du fameux naufrage de La Méduse, a passé cinq ans au Sénégal à exploiter une terre ingrate pour nourrir sa famille.
En 1820, après avoir vécu de multiples déconvenues et la mort de son père, Charlotte épouse Jean Dard, fondateur de l’École mutuelle, et repart en France. Elle écrit alors le récit de son aventure qui sera publié en 1824 et traduit en anglais dès 1827.

7,90 €

Ajouter à ma liste

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Les naufragés de la Méduse

Les naufragés de la Méduse

256 pages • 11 x 17,5 xm 

Charlotte-Adélaïde Dard

En 1815, Charlotte-Adélaïde Picard embarque, en compagnie de toute sa famille, à bord du bateau La Méduse en direction du Sénégal où son père a été nommé administrateur. Lorsque la frégate fait naufrage au large des côtes mauritaniennes, le Gouverneur réquisitionne les canots de sauvetage pour sa famille et son entourage. Il abandonne les autres passagers dans des chaloupes surchargées ou sur un radeau de fortune sur lequel, comme l'a peint Géricault, les malheureux en viennent à s'entredévorer pour survivre.
La famille Picard parvient à rallier Saint-Louis, où elle est prise en charge par le Gouverneur anglais. Charlotte trouve refuge sur l'île de Safal où elle essaie de cultiver la terre pour entretenir la famille. 

Charlotte-Adélaïde Dard (1798–1862) rescapée du fameux naufrage de La Méduse, a passé cinq ans au Sénégal à exploiter une terre ingrate pour nourrir sa famille.
En 1820, après avoir vécu de multiples déconvenues et la mort de son père, Charlotte épouse Jean Dard, fondateur de l’École mutuelle, et repart en France. Elle écrit alors le récit de son aventure qui sera publié en 1824 et traduit en anglais dès 1827.

Donnez votre avis

8 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...